TiFredFr https://www.tifred.fr Frédéric LIÉTART Sat, 14 Jan 2017 20:53:11 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.1 https://www.tifred.fr/wp-content/uploads/2015/05/cropped-favicon-555ba3aav1_site_icon-160x160.png TiFredFr https://www.tifred.fr 32 32 120546090 Script post-installation Fedora 25 https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-25/ https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-25/#respond Fri, 13 Jan 2017 19:57:17 +0000 https://www.tifred.fr/?p=953 Suite à la sortie de Fedora en version 25 voici mon script de post-installation. Le script est conçu pour le bureau Gnome fournis par défaut dans Fedora. Fonctionnalités installer les dépôts RPMFusion mettre à...

Cet article Script post-installation Fedora 25 est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Suite à la sortie de Fedora en version 25 voici mon script de post-installation. Le script est conçu pour le bureau Gnome fournis par défaut dans Fedora.

Fonctionnalités

  • installer les dépôts RPMFusion
  • mettre à jour le système
  • installer mon profit bashrc
  • installer Skype, TeamViewer, Atom, Fedy…
  • faire un peu de nettoyage
  • installer le thème Arc
  • installer les polices Microsoft
  • installer FishShell
  • installer Terminix
  • installation de : nano wget langpacks-fr htop ccze most bash-completion gnome-tweak-tool gnome-shell-extension-user-theme alacarte

Une validation vous sera demandée avant l’installation d’application.

N’hésitez pas à rapporter les divers problèmes.

Installation

curl https://git.lietart.fr/tifredfr/postinstallfedora/raw/master/postinstallfedora25 -o postinstallfedora25 && chmod +x postinstallfedora25 && ./postinstallfedora25

Source : https://git.lietart.fr/tifredfr/postinstallfedora

Cet article Script post-installation Fedora 25 est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-25/feed/ 0 953
TheLinuxFr.Org devient TiFred.Fr https://www.tifred.fr/thelinuxfr-org-change-de-nom-devient-tifred-fr/ https://www.tifred.fr/thelinuxfr-org-change-de-nom-devient-tifred-fr/#comments Sun, 04 Dec 2016 12:34:43 +0000 https://www.tifred.fr/?p=899 TheLinuxFr.Org change de nom pour devenir TiFred.Fr à compter d’aujourd’hui. Alors pourquoi un changement de nom ? Plusieurs raisons à cela en seconde partie. Nom de domaine plus générique Je voulais un nom de...

Cet article TheLinuxFr.Org devient TiFred.Fr est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
TheLinuxFr.Org change de nom pour devenir TiFred.Fr à compter d’aujourd’hui. Alors pourquoi un changement de nom ? Plusieurs raisons à cela en seconde partie.

Nom de domaine plus générique

Je voulais un nom de domaine plus générique pour pouvoir poster autre chose, avoir la possibilité d’élargir les sujets présents sur mon blog et de manière générale mes pseudos sur les divers services en ligne.

Moins tape à l’œil

Je voulais aussi changer de nom car TheLinuxFr faisait un peu trop prétentieux, lors de la création en 2004, il n’y avait pas eu de brainstorming. L’idée était la suivante : prenez LinuxFr et ajouter à cela « The » devant et vous obtenez « TheLinuxFr ». Avouez que je n’ai pas été cherché loin 🙂

L’utilisation de ce nom et de mon pseudo associé devenait en réalité trop pesante, ne reflétant pas ma personnalité (je n’ai évidement pas la science infuse).


Les redirections sont en place et les différents services en ligne utilisant le pseudo « thelinux » ou « thelinuxfr » vont être migré.

N’hésitez pas à commenter si vous rencontrez un problème.

Cet article TheLinuxFr.Org devient TiFred.Fr est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/thelinuxfr-org-change-de-nom-devient-tifred-fr/feed/ 1 899
Script post-installation Fedora 24 https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-24/ https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-24/#comments Wed, 29 Jun 2016 20:33:50 +0000 https://www.thelinuxfr.org/?p=634 Suite à la sortie de Fedora en version 24 voici mon petit script de post-installation. Le script est conçu pour le bureau Gnome 3.20 fournis par défaut dans Fedora. Fonctionnalités installer les dépôts RPMFusion...

Cet article Script post-installation Fedora 24 est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Suite à la sortie de Fedora en version 24 voici mon petit script de post-installation. Le script est conçu pour le bureau Gnome 3.20 fournis par défaut dans Fedora.

Fonctionnalités

  • installer les dépôts RPMFusion
  • mettre à jour le système
  • installer mon profit bashrc
  • installer Skype, TeamViewer, Atom, Fedy…
  • Faire un peu de nettoyage
  • installer le theme Arc

Il est frais de ce soir et il est tard, n’hésitez pas à rapporter les divers problèmes.

Installation

curl https://git.lietart.fr/tifredfr/postinstallfedora/raw/master/postinstallfedora24 -o postinstallfedora24 && chmod +x postinstallfedora24 && ./postinstallfedora24

Source : https://git.lietart.fr/tifredfr/postinstallfedora

Cet article Script post-installation Fedora 24 est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/script-post-installation-fedora-24/feed/ 3 634
Let’s Encrypt et acme.sh sous Debian avec Nginx https://www.tifred.fr/lets-encrypt-acme-sh-debian-nginx/ https://www.tifred.fr/lets-encrypt-acme-sh-debian-nginx/#comments Tue, 19 Apr 2016 21:01:06 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=590 Maintenant que Let’s Encrypt est sorti de bêta, nous allons pouvoir commencer à jouer un peu plus sérieusement. Depuis l’annonce de la bêta privé j’utilise Let’s Encrypt, ça fait le job sans problème. J’ai...

Cet article Let’s Encrypt et acme.sh sous Debian avec Nginx est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Maintenant que Let’s Encrypt est sorti de bêta, nous allons pouvoir commencer à jouer un peu plus sérieusement. Depuis l’annonce de la bêta privé j’utilise Let’s Encrypt, ça fait le job sans problème. J’ai commencé avec le client officiel, mais j’ai vite cherché une solution plus light, sans dépendances et simple à mettre en place. Je suis donc tombé sur acme.sh (anciennement le.sh). Je vais vous présenter ici ma configuration. Je pars d’une Debian Jessie fonctionnelle (c’est mieux) avec Nginx faisant tourner mes divers services (Owncloud, FreshRSS, Kanboard…).

Installation de acme.sh

Rien de plus simple, je vous laisse parcourir le readme du projet, en gros l’installation se résume à :

wget -O -  https://get.acme.sh | sh

Il s’agit ni plus ni moins que de script en sh, ce qui est plutôt cool, pas de dépendances, une installation en quelques secondes et cerise sur le gâteau, une tâche cron est mise en place pour vérifier si un certificat expire.

Configuration de Nginx

Je vais utiliser un webroot pour l’identification et la certification auprès de Let’s Encrypt. Le fichier généré pour le challenge à donc besoin d’être accessible via HTTP. Voici un exemple de configuration de mes hôtes virtuels :

server {
listen 80;
listen [::]:80;
server_name MON_DOMAINE;

location /.well-known/acme-challenge {
root /var/www/letsencrypt;
}

location / {
return 301 https://$server_name$request_uri;
}
}

Les fichiers de challenges vont être générés dans /var/www/letsencrypt, assurez-vous d’avoir créé le dossier et autorisé Nginx (www-data). On peut aussi voir que je redirige toutes les requêtes HTTP vers HTTPS pour le reste. J’applique cette configuration pour les hôtes virtuels que je veux certifier. N’oubliez pas de recharger la configuration de Nginx et on va pouvoir demander nos certificats.

Création des certificats

Nous allons maintenant demander nos certificats. Une simple commande permets cela, vous pouvez spécifier un ou plusieurs domaines :

acme.sh --issue -d mon_domaine.fr -w /var/www/letsencrypt/

Avec plusieurs domaines :

acme.sh --issue -d mon_domaine.fr -d mon_domaine2.fr -d mon_domaine3.fr -w /var/www/letsencrypt/

Patienter quelques secondes, les certificats devraient être générés.

On installe les certificats dans /etc/ssl/private :

acme.sh --installcert -d mon_domaine.fr \
--keypath /etc/ssl/private/mon_domaine.fr-key.pem \
--capath /etc/ssl/private/mon_domaine.fr-ca.pem \
--fullchainpath /etc/ssl/private/mon_domaine.fr.pem \
--reloadcmd "service nginx reload"

Vous devriez trouver un fichier de configuration dans votre $HOME/.acme.sh/mon_domaine.fr/mon_domaine.fr.conf pour modifier à volontés les variables :

Le_Domain=mon_domaine.fr
Le_Alt=mon_domaine2.fr,mon_domaine3.fr
Le_Webroot=/var/www/letsencrypt/
Le_Keylength=no
Le_RealCertPath=""
Le_RealCACertPath="/etc/ssl/private/mon_domaine.fr-ca.pem"
Le_RealKeyPath="/etc/ssl/private/mon_domaine.fr-key.pem"
Le_ReloadCmd="service nginx reload"
Le_RealFullChainPath="/etc/ssl/private/mon_domaine.fr.pem"
...

Activation du SSL dans Nginx

Il nous reste à configurer les certificats dans les hôtes virtuels Nginx :

ssl on;
ssl_certificate /etc/ssl/private/mon_domaine.fr.pem;
ssl_certificate_key /etc/ssl/private/mon_domaine.fr.pem;

Recharger ensuite Nginx et vous devriez avoir un beau petit certificat.

Tester la configuration

Vous pouvez relancer une certification pour tester :

acme.sh --renew -d mon_domaine.fr -d mon_domaine2.fr -d mon_domaine3.fr -w /var/www/letsencrypt/ --force

Si tous se passe pour le mieux, vous devriez obtenir de nouveau certificats et Nginx devrait redémarrer tous seul comme un grand.

Cet article Let’s Encrypt et acme.sh sous Debian avec Nginx est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/lets-encrypt-acme-sh-debian-nginx/feed/ 2 590
Utiliser TeamViewer sous Linux sans serveur graphique https://www.tifred.fr/utiliser-teamviewer-sous-linux-sans-serveur-graphique/ https://www.tifred.fr/utiliser-teamviewer-sous-linux-sans-serveur-graphique/#respond Fri, 29 Jan 2016 20:34:31 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=557 J’ai récemment eu besoin d’un système fiable (relativement fiable) pour pouvoir prendre la main sur un serveur à distance (je n’avais pas d’accès au routeur sur site et le client se chargeait de l’installation)....

Cet article Utiliser TeamViewer sous Linux sans serveur graphique est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
J’ai récemment eu besoin d’un système fiable (relativement fiable) pour pouvoir prendre la main sur un serveur à distance (je n’avais pas d’accès au routeur sur site et le client se chargeait de l’installation). Je me suis donc tourné vers TeamViewer, en effet la dernière version en date (la version 11) permet de prendre la main à distance sans serveur graphique installé.

L’installation n’est pas des plus compliquée, il suffit de suivre la documentation sur le site de l’éditeur. C’est après que les choses se sont gâtées. Le démon TeamViewer ne démarrait pas automatiquement, ce qui est plutôt ennuyeux.

teamviewerJ’ai pas mal cherché, et je poste aujourd’hui au cas où vous seriez dans la même situation. Je précise que le système utilisé ici est CentOS 7, mais le problème est surement identique sur Debian 8 par exemple, car lié à SystemD. Autre précision, ma façon de procéder n’est peut-être pas bonne, je compte sur vous dans les commentaires 🙂

L’installateur copie le fichier de service SystemD dans /etc/systemd/system/ ou dans /usr/lib/systemd/system/ :

[Unit]
Description = TeamViewer remote control daemon
After = NetworkManager-wait-online.service network.target network-online.target dbus.service
Wants = display-manager.service NetworkManager-wait-online.service network-online.target
Requires = dbus.service

[Service]
Type = forking
PIDFile = /var/run/teamviewerd.pid
ExecStart = /opt/teamviewer/tv_bin/teamviewerd -d
Restart = on-abort
StartLimitInterval = 60
StartLimitBurst = 10

[Install]
WantedBy = graphical.target

Bon très bien, sauf qu’au redémarrage de votre serveur (qui n’a pas de serveur graphique installé) le démon ne démarre pas automatiquement.

Il faut modifier la variable WantedBy = graphical.target par WantedBy = multi-user.target.

Et oui, le serveur graphique n’est pas près de démarrer (il n’y en a pas) et le démon TeamViewer non plus… :p

[Unit]
Description = TeamViewer remote control daemon
After = NetworkManager-wait-online.service network.target network-online.target dbus.service
Wants = display-manager.service NetworkManager-wait-online.service network-online.target
Requires = dbus.service

[Service]
Type = forking
PIDFile = /var/run/teamviewerd.pid
ExecStart = /opt/teamviewer/tv_bin/teamviewerd -d
Restart = on-abort
StartLimitInterval = 60
StartLimitBurst = 10

[Install]
WantedBy = multi-user.target

Voilà en espérant vous avoir aidé, n’hésitez pas à utiliser les commentaires si une autres solutions existes ou une façon de faire plus propre je suis preneur…

Cet article Utiliser TeamViewer sous Linux sans serveur graphique est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/utiliser-teamviewer-sous-linux-sans-serveur-graphique/feed/ 0 557
Script post-installation Debian Jessie https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-jessie/ https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-jessie/#respond Fri, 01 May 2015 10:49:48 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=514 Pour la sortie de Debian Jessie je viens de mettre à jour mon petit script de post-installation serveur. Rien de neuf, il ne fait pas encore le café seul, il s’agit surtout de petite...

Cet article Script post-installation Debian Jessie est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Pour la sortie de Debian Jessie je viens de mettre à jour mon petit script de post-installation serveur. Rien de neuf, il ne fait pas encore le café seul, il s’agit surtout de petite correction en rapport avec Debian Jessie. J’en ai profité pour aérer le script, définir à NON les réponses par défaut (il suffit de valider pour passer l’action).

Téléchargement

Le script permet :

  • installation de ntp fail2ban htop rkhunter tree most ccze mc iftop smartmontools hdparm safe-rm molly-guard lm-sensors apt-listbugs ;
  • ajout d’un bashrc permettant la colorisation du terminal, ajoutant la colorisation des logs via cless et ctail ;
  • ajout des dépôt non-free et contrib ;
  • autoriser connexion SSH en root
  • activer mise à jour automatique via cron-apt
  • installer un bip au démarrage/extinction de la machine
  • et bien d’autres…

Cet article Script post-installation Debian Jessie est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-jessie/feed/ 0 514
Introduction à OTRS sous Debian Wheezy https://www.tifred.fr/mise-en-place-dotrs-debian-wheezy/ https://www.tifred.fr/mise-en-place-dotrs-debian-wheezy/#comments Fri, 14 Mar 2014 17:28:29 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=388 Suite à plusieurs besoins clients, je me suis mis à la recherche d’une plate-forme pouvant regrouper tout le flux d’email entrant dans le milieu d’une entreprise. Pour faire une sorte de suivi client, sans...

Cet article Introduction à OTRS sous Debian Wheezy est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Suite à plusieurs besoins clients, je me suis mis à la recherche d’une plate-forme pouvant regrouper tout le flux d’email entrant dans le milieu d’une entreprise. Pour faire une sorte de suivi client, sans tomber dans l’ERP. Après divers tests de solution comme Redmine, TheBugGenie, FlySpray… ils étaient un peu trop orientés développement (même si de très bons plugins existent pour Redmine). Au fil de mes recherche, j’ai redécouvert OTRS. Logiciel que j’avais testé il y a quelques années et qui m’avait laissé un peu sur ma faim.

Le but étant ici de voir la mise en place rapide et simple sur une base Debian Wheezy avec une boite mail principale « otrs@mondomaine.fr ».

Installation

Sous Debian rien de bien difficile un petit apt-get install otrs suffit pour installer les dépendances et l’application. Vous aurez besoin de deux éléments bien connus qui sont Apache et Mysql.

J’ai quand même constaté une certaine qualité au niveau du package. Les mises à jour de sécurité sont vraiment bien suivies et je n’ai vraiment rencontré aucun bug avec la version 3.1.7 présente dans les dépôts.

Une fois l’installation effectuée et un petit coup d’oeil dans le README.Debian nous allons pouvoir nous connecter à l’interface d’administration.

Premier contact

Après une installation plutôt trivial, nous pouvons nous connecter à l’interface d’administration http://mondomaine.fr/otrs/index.pl avec les identifiants : root@localhost : root .

otrs_003 L’interface est plutôt sombre surtout comparée au premier version. OTRS est le seul que j’ai pu tester avec une interface relativement claire pour les opérateurs (qui ne sont pas forcement férus d’informatique).

Panneau d’administration

otrs_009Voilà le cœur du système, le fameux panneau d’administration. A partir duquel beaucoup de paramètres sont modifiables (si ce n’est tous). Nous pouvons ici créer les utilisateurs, groupes, files, collecteurs ou encore les signatures… Pour ma part concernant les utilisateurs et groupes je procède ainsi :

  • je crée un groupe ;
  • je crée ensuite une file et y attribue mon groupe ;
  • je crée enfin mes utilisateurs que j’attribue à un groupe et donc à une file.

otrs_013Je vais même plus loin en utilisant le même nom de groupe et de file, comment cela, j’assigne rapidement mon utilisateur au groupe. On peut aussi activer les rôles qui permettent d’affiner encore un peu plus les différentes autorisations, mais pour une vingtaine d’utilisateur et des groupes bien définis, je n’ai pas eu recours à cette fonction. En plus de tout ceci, il y a une notion très complexe des ACL directement configuration dans le cœur du système. Bref au niveau des autorisations nous sommes servis (LDAP est bien sûr disponible)…

Après avoir défini les bases (utilisateurs, groupes et files), je m’octroie un peu de fioriture en allant personnaliser les réponses automatiques, en-têtes et signatures. C’est toujours sympathique pour le client de recevoir un message auto en lui spécifiant que sa demande a bien été reçue. Je passe rapidement sur le sujet car c’est vraiment un jeu d’enfant. Vous verrez que l’on peut aller très loin en créant des réponses ou des pièces jointes pré-définies pour ensuite les utiliser rapidement.

OTRS intègre bien évidement un système de SLA, de service ou encore de priorité. Il gère aussi les jours ouvrés et jours fériés avec une possibilité de créer plusieurs calendriers (pas mal :D).

La configuration avancé se trouve dans « Configuration Système ». En gros, il y a un tas de variables. Un moyen simple de trouver ce que l’on cherche est de repérer l’action appelée dans l’URL. Par exemple AgentTicketZoom lorsque l’on ouvre un ticket. On peut ensuite rechercher dans le système les occurrences faisant référence à AgentTicketZoom et donc trouver les paramètres modifiables.

Si vous n’en avez pas suffisamment, il existe un gestionnaire de paquet pour installer une FAQ, un système de sondage et bien d’autres… Et la fonction magie que j’utilise pour supprimer les spams reçus dans le système « Automate générique » qui permet par exemple de supprimer à période donnée les tickets présents dans la file Junk.

Comptes Mail

otrs_010Sans un collecteur qui va récupérer les emails sur une boite, votre système va se sentir bien vide. Le but étant que OTRS aille checker une boite mail à intervalle régulière pour y importer les messages. Pour ma part je procède de la façon suite :

  • je crée une boite mail en IMAP otrs@mondomaine.fr
  • je configure OTRS pour qu’il aille chercher dans cette boite et choisisse l’option « répartition par le champ A »
  • je crée ensuite des alias auprès de mon manager d’emails pour pointer sur ma boite otrs@mondomaine.fr. Par exemple info@mondomaine.fr > otrs@mondomaine.fr

otrs_011Ce système permet donc d’avoir une seule boite mail de vraiment active (que j’utilise pour les envoie) et de créer rapidement des alias vers celle-ci. OTRS se chargeant ensuite de la répartition en fonction des « adresses électroniques » (qu’il faut configurer et attribuer à une file). Et le tour est joué. Je n’ai pas besoin de surcharger mon serveur de mail avec des boîtes à outrance.

A partir d’ici nous sommes en mesure de recevoir des mails. Ne pas oublier quand même de régler son mail d’envoi en cherchant la clé « sendmail ».

 

Mon premier ticket

Nous allons voir ici notre premier ticket reçue. Le principe étant (selon les droits accordés à l’utilisateur) qu’un ticket est libre et donc visible dans « nouveau ticket ». Si un opérateur ouvre le ticket rien ne se passe, mais dès qu’il y a une action dessus comme par exemple une réponse, le ticket lui est verrouillé. En fonction des droits définis un autre opérateur standard ne pourra apporter une réponse au client, puisque le ticket est verrouillé sur l’opérateur précédent. Il est évident que tout ceci est paramétrable et très finement comment vu plus haut.

A ce sujet, c’est relativement fun d’ailleurs. On peut par exemple autoriser un opérateur à déplacer un ticket vers une file, mais ne pas l’autoriser à voir ce qu’il y a dans cette dite file. Autoriser l’ajout de note, de changement de propriétaire et bien d’autre…

Vous vous souvenez avoir créés des réponses et bien vous pouvez les utiliser en un clique grâce au menu déroulant ce trouvant dans les bandeau du ticket, plutôt pratique, surtout que l’entête ainsi que la signature se retrouve aussi dans la fenêtre de réponse. Il nous reste juste à contrôler et valider l’envoi.

Conclusion

otrs_015Vous l’aurez compris, OTRS est relativement simple et bien construit pour trouver les fonctions essentielles en une fraction de seconde. Pour vous dire qu’il est très flexible, il est possible d’ajouter des champs dynamiques et de les attribuer à une vue. Vous pouvez voir par exemple sur cette vue un champ GLPI. Il s’agit en faite d’un champ pour indiquer le numéro d’un ticket GLPI. Je peux ensuite très facilement dans la vue ticket cliquer sur le lien qui me redirige directement vers mon petit GLPI.

Bref il y a de quoi faire avec OTRS vous allez pas vous ennuyer. Avec tout ce que j’ai testé (en gardant à l’esprit de mettre en place une plate-forme de relation client sans ERP), je n’ai pas trouvé mieux, même si GLPI reste mon préféré pour le support technique (mails moins user friendly). Une autre étant d’essayer de faire fonctionner OpenERP correctement pour essayer d’obtenir un comportement similaire (dans le traitement) avec le module support ou réclamation…

 

Cet article Introduction à OTRS sous Debian Wheezy est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/mise-en-place-dotrs-debian-wheezy/feed/ 4 388
Script post-installation Debian Wheezy https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-wheezy/ https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-wheezy/#comments Mon, 06 May 2013 09:16:16 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=283 Pour fêter la sortie de Debian Wheezy je me permet de vous partager mon petit script de post-installation. Vous allez me dire c’est pas très propre etc etc… Donc n’hésiter pas à utiliser les...

Cet article Script post-installation Debian Wheezy est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Pour fêter la sortie de Debian Wheezy je me permet de vous partager mon petit script de post-installation.

Vous allez me dire c’est pas très propre etc etc… Donc n’hésiter pas à utiliser les commentaires pour vos suggestions, bugs…

Téléchargement

Le script permet :

  • installation de ntp fail2ban htop rkhunter tree most ccze mc iftop smartmontools hdparm safe-rm molly-guard lm-sensors iotop apt-listbugs ;
  • ajout d’un bashrc permettant la colorisation du terminal, ajoutant la colorisation des logs via cless et ctail ;
  • ajout des dépôt non-free et contrib ;
  • possibilité d’installer webmin, virtualbox…
  • et bien d’autres…

Cet article Script post-installation Debian Wheezy est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/script-post-installation-debian-wheezy/feed/ 2 283
Projet unique sous Redmine/Chiliproject https://www.tifred.fr/projet-unique-sous-redminechiliproject/ https://www.tifred.fr/projet-unique-sous-redminechiliproject/#respond Wed, 23 Jan 2013 08:39:30 +0000 http://www.thelinuxfr.org/?p=252 Voilà une petite astuce qui fonctionne sous Redmine ou Chiliproject pour avoir en page d’accueil un projet unique. Il faut pour cela éditer le fichier config/routes.rb et commenter la ligne : map.home '', :controller...

Cet article Projet unique sous Redmine/Chiliproject est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Voilà une petite astuce qui fonctionne sous Redmine ou Chiliproject pour avoir en page d’accueil un projet unique. Il faut pour cela éditer le fichier config/routes.rb et commenter la ligne :

map.home '', :controller => 'welcome'

Pour remplacer par :
map.home '', :controller => 'projects', :action => 'show', :id => 'mon_projet'

Cet article Projet unique sous Redmine/Chiliproject est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/projet-unique-sous-redminechiliproject/feed/ 0 252
Découverte d’OpenMediaVault https://www.tifred.fr/decouverte-dopenmediavault/ https://www.tifred.fr/decouverte-dopenmediavault/#respond Tue, 24 Jan 2012 19:11:48 +0000 http://dev.thelinuxfr.org/wordpress/?p=94 Voici bien longtemps que je n’avais pas posté sur mon blog. Au détour du net, je suis tombé sur une petite contribution qui a retenu mon attention. Il s’agit du projet OpenMediaVault (OMV). Développé...

Cet article Découverte d’OpenMediaVault est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
Voici bien longtemps que je n’avais pas posté sur mon blog. Au détour du net, je suis tombé sur une petite contribution qui a retenu mon attention. Il s’agit du projet OpenMediaVault (OMV). Développé de zéro par Volker (développeur FreeNAS&Debian) sous Debian Squeeze.

Voici les principales fonctions :

  • Debian Linux (Squeeze) OS
  • Web based administration
  • S.M.A.R.T. monitoring + email notification
  • Watchdog
  • HDD power management (APM/AAM)
  • EXT3/EXT4/XFS/JFS filesystem support
  • Software RAID JBOD/0/1/5/6 (mdadm) + email notification
  • LVM
  • Share management + ACL support
  • SNMP (v1/2c/3) (read-only)
  • SSH
  • FTP
  • TFTP
  • NFS
  • SMB/CIFS
  • Bittorrent client
  • DAAP client
  • NTP
  • UPS
  • AFP

Première impression

Au premier abord, l’interface ressemble au projet FreeNAS portée sous Debian Squeeze, légèrement dépouillée (et c’est pas plus mal). Un système de mises à jours automatique et surtout un système de plugins vient compléter le tout.
L’interface n’est pas surchargée et réagit plutôt bien, le tout installé sur une Debian Squeeze qui reste pleinement fonctionnelle, car l’interface n’est pas si intrusive sur les fichiers de configurations. J’ai testé de long en large et n’ai pas rencontré de bug majeur, je tiens à saluer la finition du portage. Le projet se veut une distribution NAS grand public, il est vrai que l’usage professionnel n’est peut-être pas pour tout de suite (dommage), mais il ne manque pas grand chose, à surveiller donc.

 

Gestion des volumes et RAID

La gestion physique est plutôt complète : support de l’état S.M.A.R.T, gestion de l’énergie, gestion du cache… Bref, des options en pagaille et bien sympathiques. La configuration du RAID reste simple et suffisamment complète, on peut facilement configurer sous RAID, ajouter un Spare ou ajouter un disque au RAID… Il manque LVM pour que notre bonheur soit parfait (qui est en cours de développement).

 

Compte utilisateur et groupe / Partage

Comme le reste, la configuration des utilisateurs et groupes est d’une simplicité déconcertante. Une fois configuré, il nous suffit de spécifier un point de partage avec les autorisations souhaitées.

Les services

Une fois les points de partages en place, nous pouvons les utiliser dans divers services. Comme par exemple le service SMB/CIFS, AFP, FTP… On retrouve dans chaque rubrique, une page de configuration principale, puis une page de configuration de point de partage. Bref, j’aime, je trouve cette présentation d’une grande simplicité par rapport à FreeNas, où j’avoue n’avoir pas accroché. Un petit détail qui a son importance, dans chaque services, on peut surcharger la configuration via un champ « Options extra » ce qui permet une configuration aux petits oignons.

Conclusion

Un projet jeune, qui avance plutôt bien, bien que le développeur soit seul (d’après le page Team). Je retiens que l’interface reste peu intrusive, et que beaucoup de variables sont personnalisables. De plus, un projet de plugins a vu le jour http://omv-extras.org (à voir).

Bref le mieux est encore de tester par vous même 😉

Cet article Découverte d’OpenMediaVault est apparu en premier sur TiFredFr.

]]>
https://www.tifred.fr/decouverte-dopenmediavault/feed/ 0 94